Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) confirme sa fermeture pour la fin 2020.
Leading image

une plaie des mers transformée en engrais liquide

Production et valeur ajoutée

Biotechnologie

À Sainte-Lucie, la Sargasse, une algue envahissante préjudiciable au tourisme et à la pêche, sert à la fabrication d’un engrais organique qui augmente les rendements agricoles. Une innovation couronnée d’un succès commercial.

Algas Total Plant Tonic est un engrais naturel fabriqué par l’entreprise Algas Organics à partir d'algues du genre Sargassum. Les hormones de croissance et les micronutriments de cette espèce favorisent le développement de racines vigoureuses, ce qui stimule la croissance végétale et augmente les rendements agricoles.

Algas Organics est la première entreprise locale de biotechnologie agricole des Caraïbes. Pendant onze mois, elle a mené des recherches afin de déterminer comment extraire les principaux nutriments et hormones de Sargassum. Après avoir étudié les débouchés commerciaux, elle a mis au point un engrais organique liquide. “Le réseau radiculaire des végétaux s’étend et les racines s’ancrent plus profondément dans le sol, le végétal peut ainsi mieux absorber les éléments nutritifs et, par conséquent, produire davantage de sucres grâce à la photosynthèse, ce qui améliore le rendement des cultures ainsi que la santé des végétaux”, explique Johanan Dujon, fondateur d'Algas et l'un des 30 entrepreneurs de moins de 30 ansde l'Organisation des États des Caraïbes orientales.

La société de biotechnologie de Johanan Dujon a été fondée en 2014. Cette année-là, Sainte-Lucie a commencé à être confrontée à une forte efflorescence algale du genre Sargassum suite à une modification des courants océaniques et au réchauffement de la mer. Les amoncellements d'algues le long des côtes sont un réel problème pour les secteurs de la pêche et du tourisme, car ces algues obstruent les moteurs des bateaux et gênent le trafic maritime. De plus, les algues mortes dégagent une forte odeur qui dissuade les touristes de se rendre à la plage. Les efforts de ce jeune entrepreneur ont permis de remédier à ce problème environnemental et, du même coup, de mettre au point une solution pour l’amélioration des rendements agricoles.

Pendant la haute saison, Algas Organics emploie jusqu'à 20 personnes pour le traitement et le ramassage des algues. L'entreprise vend actuellement environ 5 000 litres d'engrais par an. Mieux, grâce au financement du gouvernement et d'autres donateurs, Algas Organics a récemment porté sa capacité de production à 300 000 litres par an. L’engrais est déjà disponible chez six grands détaillants de Sainte-Lucie et est également vendu dans l’île voisine de la Barbade.

Même sans terres, leurs revenus agricoles augmentent

par

En Ouganda, des groupes de femmes marginalisées, sans terres, pratiquent une agriculture verticale et le lombricompostage afin d’augmenter les revenus et la sécurité alimentaire dans la capitale.

Au Kenya, une ferme-école en lien avec le marché

par

Dans l’ouest du pays, un centre de formation local dispense des conseils techniques sur les meilleures pratiques et permet aux petits producteurs de mieux comprendre le fonctionnement du marché.

Tomates au Nigeria : un concentré de bonnes pratiques

par et

Des cultivateurs au Nigeria apprennent à produire des tomates de bonne qualité afin de bénéficier de meilleurs des débouchés commerciaux.

En Zambie, la production d’arachide dope les revenus des agriculteurs

par

En Zambie, un meilleur accès aux semences d’arachide améliorées et aux formations à la gestion des cultures stimule la productivité des petits exploitants et renforce leur accès au marché, dans le contexte de la baisse du prix du coton.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!