Les agriculteurs à l’ère du numérique

De plus en plus de données agricoles sont générées à vitesse rapide grâce aux innovations et aux nouvelles technologies. Mais quelle est la valeur réelle des informations partagées pour les petits agriculteurs et quels en sont les risques ?

Dans les pays ACP, les femmes qui essaient de développer des agroentreprises prospères se heurtent à d’importants obstacles : accès au marché, aux informations sur le marché, aux services financiers et autres… Souvent, elles ne possèdent pas les compétences techniques, de management et de leadership nécessaires à la gestion d’une entreprise dans la durée. L’autonomisation des femmes, qui doit leur donner les moyens de surmonter ces difficultés, ainsi que la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi des jeunes sont donc des volets clés du travail du CTA. Et les TIC peuvent ici réellement changer la donne en créant un environnement propice aux femmes et aux jeunes et à leur autonomisation.

VALUE4HER – une initiative conjointe du CTA, de l’Africa Women Innovation and Entrepreneurship Forum (AWIEF) et de l’African Women in Agribusiness Network (AWAN) – mettra en place un réseau de renseignements sur l’agribusiness qui utilisera la puissance des TIC pour améliorer les liens avec les marchés, les chaînes d’approvisionnement et d’autres fournisseurs de services, notamment les partenaires financiers. VALUE4HER aidera les femmes à créer des agroentreprises et à tirer davantage de revenus des marchés agroalimentaires. Comme l’a déclaré Irene Ochem, fondatrice et PDG de l’AWIEF, lors du lancement du projet à Nairobi, au Kenya, en juillet 2018 : “Nous voulons inciter davantage de jeunes femmes à créer de l’emploi, plutôt qu’à simplement en chercher.”

Pour mettre en avant les pratiques et politiques qui permettront aux femmes de réussir dans l’agribusiness, le CTA et l’AWIEF convoqueront un panel de haut niveau lors du 4e Africa Women Innovation and Entrepreneurship Forum, au Cap, en Afrique du Sud, en novembre 2018.La transformation du secteur agricole grâce à la numérisation et la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes femmes sont aussi des thèmes majeurs du concours Pitch AgriHack 2018 du CTA. Plus de 300 jeunes e-agripreneurs ont postulé au concours. Les 26 finalistes, dont une majorité de femmes, seront formés durant le Forum sur la révolution verte en Afrique 2018 à Kigali, au Rwanda, où ils auront l’opportunité d’interagir avec des chefs d’entreprise et des décideurs politiques. Les lauréats recevront des prix et se verront offrir des opportunités de coaching professionnel. Vous trouverez plus d’informations sur https://tinyurl.com/yba33qca.

La numérisation, un thème majeur de ce numéro de Spore, offre une formidable occasion de transformer l’agriculture. Cette chance doit être saisie sur le plan politique. Le Dr Maxime Houinato, d’ONU Femmes, y souligne ainsi la nécessité de tenir compte des femmes. Leur implication dans l’adoption de pratiques agricoles climato-intelligentes est aussi abordée dans notre article sur le rôle de l’agriculture dans le renforcement de la résilience dans les États fragiles.