Leading image

Les technologies redéfinissent l’accès des petits exploitants aux marchés

Smart-tech et innovation

De la ferme à l’assiette

Les solutions techniques pour le suivi, la traçabilité et la distribution des produits alimentaires permettent aux entreprises agroalimentaires de mieux gérer leurs opérations et de les développer. Ces innovations aident aussi les agriculteurs et les organisations paysannes à établir des liens de coopération avec les acheteurs.

Partout dans le monde, les nouvelles technologies contribuent à maximiser l'efficacité de la distribution des produits frais, des exploitations vers les marchés. Farmforce compte parmi ces initiatives innovantes ayant un impact mondial. Cette plateforme mobile et en ligne, en “nuage”, soutient les relations professionnelles entre les petits exploitants agricoles et les acheteurs, et favorise une plus grande transparence tout au long de la chaîne de valeur grâce à la collecte de données détaillées sur les exploitations agricoles. Des entreprises agroalimentaires de 25 pays d'Afrique, d'Asie, d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud utilisent cette plateforme pour coordonner les activités de plus de 250 000 agriculteurs et s’assurer que leurs produits alimentaires répondent aux normes de sécurité et de durabilité.

En Haïti, Acceso Peanut Enterprise Corporation, une entreprise agroalimentaire fondée en 2014 par le Clinton Giustra Enterprise Partnership, utilise cette plateforme pour superviser ses activités agricoles en milieu rural. Acceso collecte des arachides auprès de plus de 3 000 agriculteurs haïtiens dans des entrepôts situés à proximité des communautés agricoles, soumet ces arachides à des tests pour s’assurer que leur teneur en aflatoxines ne dépasse pas les seuils autorisés et les vend ensuite à des acheteurs en gros. L’entreprise garantit ainsi des débouchés à son réseau de petits producteurs, qui reçoivent un prix équitable pour leurs arachides, et offre également aux agriculteurs une formation aux bonnes pratiques agricoles ainsi que des intrants à crédit, qui leur permettent d’améliorer leurs rendements et la qualité de leurs arachides.

Depuis son lancement, Farmforce aide Acceso à gérer ses opérations quotidiennes et à tenir des registres détaillés sur les données des exploitations, la participation à la formation, les prévisions de rendement, le remboursement des prêts et les achats de récoltes auprès des petits producteurs. Les données de ces quatre dernières années ont permis à Acceso d’évaluer l'impact de ses opérations et de mieux comprendre quelles sont les stratégies les plus efficaces pour garantir sur le long terme de meilleurs rendements, tant sur le plan quantitatif que qualitatif. “Grâce à Farmforce qui permet la compilation de données géoréférencées sur l’enregistrement des agriculteurs, les visites sur le terrain et les réponses aux enquêtes, je peux savoir en temps réel où se trouve mon équipe et ce qu’elle fait”, explique Patrick Dann Dorzin, directeur adjoint des opérations chez Acceso. Avec l'aide de Farmforce, Acceso a testé et vendu 800 tonnes d'arachides depuis son lancement et a commencé à élargir son portefeuille, avec d’autres cultures comme le citron vert, la mangue, le moringa, le sorgho, le sisal et le ricin.

Améliorer le regroupement

La distribution efficace de produits frais ne repose pas uniquement sur les technologies. Les centres de regroupement et les points de collecte sont également essentiels pour garantir la sécurité et la fraîcheur de la production des petits agriculteurs, dans le respect des normes de qualité strictes exigées par les acheteurs. A travers son programme FoodTrade, l'ONG Farm Africa a concentré son soutien sur les organisations paysannes, les centres de regroupement villageois (village aggregation centres, VAC) et les points de collecte satellites d’Ouganda et de Tanzanie. L'ONG développe les capacités commerciales et de gouvernance de ces organisations paysannes et VAC afin de les aider à établir des liens à long terme avec les acheteurs et à développer durablement leur entreprise.

Grâce aux systèmes numériques d'information sur les marchés, Farm Africa a également permis aux organisations paysannes et aux VAC de surveiller les prix du marché, ce qui aide les agrégateurs à négocier un prix équitable et compétitif pour les produits. Un meilleur regroupement et accès aux informations du marché a aidé à soutenir les organisations, la vente par les VAC de 104 700 tonnes de produits regroupés et l’obtention de prix plus élevés que ce que les agriculteurs recevaient auparavant sur les marchés locaux. S’agissant des agriculteurs, Farm Africa s’est employée à plaider en faveur du regroupement de la production auprès de ces derniers et, en à peine plus de deux ans, 72 800 agriculteurs ont commencé à regrouper leur production.

La précision d’une horloge suisse

La plateforme mobile de la start-up kényane Selina Wamucii permet aux acheteurs de s'approvisionner en produits frais auprès de petits exploitants, de regrouper leur production et de la vendre sur les marchés (nationaux et d'exportation). Pour rejoindre la plateforme, les agriculteurs envoient simplement un code par SMS à Selina Wamucii. Les données ainsi recueillies permettent à l’entreprise de localiser l’agriculteur, de suivre ses produits et le volume de sa production. L’entreprise coopère avec plus de 3 000 agriculteurs, organisés en petits groupes en fonction de la variété de culture et coordonnés par des agents de la production. Lors de la récolte, le volume de la production est enregistré sur la plateforme et les agriculteurs reçoivent immédiatement leur paiement via leur téléphone mobile. Un code de traçabilité est également généré afin que les produits puissent être suivis depuis leur origine jusqu'au marché.

Selina Wamucii classe, conditionne, distribue et commercialise les produits sous 10 marques différentes, parmi lesquelles Mount Kenya Fresh Avocados, Kenya Herbs & Spices et Essential Oils of Africa. “Nous exploitons la téléphonie mobile pour transformer la chaîne de valeur tout en répercutant les avantages d’une chaîne de valeur efficace jusqu’aux agriculteurs et aux acheteurs de produits”, explique Kariuki Gaita, cofondateur de Selina Wamucii. La réussite de cette entreprise prouve que, lorsque les technologies et les capacités appropriées sont en place, la production des petits exploitants agricoles du monde entier peut répondre à la demande des marchés internationaux.

Des conseils agricoles et de financement par téléphone

par

Au Kenya, une société de technologie financière fait appel à l’apprentissage automatique, à la télédétection et à la technologie mobile pour fournir des conseils et financements sur mesure.

AgriPredict : des conseils automatisés pour les petits producteurs zambiens

par

Un outil de gestion des risques et des catastrophes basé sur l’intelligence artificielle (IA) aide les agriculteurs zambiens à faire face aux sécheresses, aux nuisibles et aux maladies.

Aywajieune, la start-up qui révolutionne la vente de poisson sénégalais

par

La plateforme d’e-commerce connecte pêcheurs et clients qui peuvent se faire livrer des produits frais de qualité dans de meilleures conditions d’hygiène que celles du marché.

Une appli d'investissement au service de l'inclusion financière d’agriculteurs nigérians

par

Grâce à une nouvelle appli mobile, il est désormais possible, en Afrique, d’économiser, de faire fructifier son épargne et d’investir ensuite cet argent pour améliorer sa production agricole. L’appli permet aussi à des petits exploitants d’avoir accès à des prêts.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!