Leading image

Aywajieune, la start-up qui révolutionne la vente de poisson sénégalais

Smart-tech et innovation

La plateforme d’e-commerce Aywajieune fondée par Malick Birane met les pêcheurs directement en contact avec les particuliers et les restaurateurs.

© Matteo Maillard

Pêche

La plateforme d’e-commerce connecte pêcheurs et clients qui peuvent se faire livrer des produits frais de qualité dans de meilleures conditions d’hygiène que celles du marché.

Moteur de l’économie sénégalaise, la pêche est longtemps restée un commerce traditionnel. Aywajieune, la plateforme sénégalaise d’e-commerce spécialisée dans le poisson, connecte pêcheurs et clients (particuliers et restaurants), proposant des produits frais chez des fournisseurs de qualité. Les clients se connectent et peuvent accéder sur le site à 50 variétés de poissons et de fruits de mer (30 en 2017) et les faire livrer chez eux en un clic dans des conditions hygiéniques souvent supérieures à celles du marché.

Lancée il y a trois ans, Aywajieune, la plateforme sénégalaise d’e-commerce spécialisée dans le poisson, ouvre une nouvelle page dans sa croissance. “Notre équipe technique travaille à fond pour sortir dans les prochaines semaines une application smartphone et de nouvelles fonctionnalités B2B (d’entreprise à entreprise) et B2C (d’entreprise à particulier) pour la plateforme”, avance Malick Birane, le jeune directeur de cette start-up. Disponible sous iOs et Android, l’app diversifiera encore plus les canaux de commercialisation des produits halieutiques, objectif de la jeune pousse.

Depuis ses débuts en 2016, l’entreprise a grandi. De 60 mareyeurs, elle travaille avec plus de 150 fournisseurs aujourd’hui. Aywajieune sert 1 500 clients, soit trois fois plus qu’à ses débuts. “Nos pêcheurs étaient tous basés à Dakar, désormais nous avons aussi des débarquements à Ziguinchor et Mbour, précise Malick Birane. Et nous ne servons plus uniquement la capitale, mais l’intégralité du territoire sous 48 h.” Les cinq employés ont vite dû être soutenus par six nouvelles recrues.

Cette montée en puissance a été rendue possible grâce à la victoire d’Aywajieune au concours AgriHack du CTA en 2017. L’équipe a été accompagnée pendant un an par Ernst & Young. “Ils ont réalisé un diagnostic de l’activité et proposé un plan de croissance. Ça nous a permis de revoir notre business model et de lever 25 millions de CFA [38 000 €] auprès de la Délégation à l'entreprenariat rapide des jeunes”, mise en place par le gouvernement sénégalais, poursuit Malick Birane. Une participation au Social & inclusive business camp, organisé par l’Agence française de développement à Marseille en 2019, a attiré le regard de six investisseurs qui sont en train d’analyser leur dossier.

En plus de l’étape mobile qui va permettre d’élargir sa clientèle – le Sénégal posséde un taux de pénétration du téléphone portable supérieur à 100 % –, Aywajieune prévoit en 2020 une phase pilote de développement dans les pays voisins du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Mali. “Pour l’instant, nous nous concentrons sur le développement commercial et la limitation des invendus”, explique Malick Birane. Il collabore depuis peu avec l’Institut de technologie alimentaire pour innover dans les produits transformés (œufs de poisson, poisson haché, tartines et croquettes), poursuivant ainsi sa volonté de métamorphose du marché halieutique.

Des conseils agricoles et de financement par téléphone

par

Au Kenya, une société de technologie financière fait appel à l’apprentissage automatique, à la télédétection et à la technologie mobile pour fournir des conseils et financements sur mesure.

AgriPredict : des conseils automatisés pour les petits producteurs zambiens

par

Un outil de gestion des risques et des catastrophes basé sur l’intelligence artificielle (IA) aide les agriculteurs zambiens à faire face aux sécheresses, aux nuisibles et aux maladies.

Une appli d'investissement au service de l'inclusion financière d’agriculteurs nigérians

par

Grâce à une nouvelle appli mobile, il est désormais possible, en Afrique, d’économiser, de faire fructifier son épargne et d’investir ensuite cet argent pour améliorer sa production agricole. L’appli permet aussi à des petits exploitants d’avoir accès à des prêts.

Une plateforme de crowdfunding pour soutenir les producteurs

par et

En Côte d’Ivoire, la plateforme Seekewa propose à des consommateurs de soutenir financièrement des petits producteurs en échange de prix d’achat de leurs récoltes avantageux.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!