Leading image

finance

Les entreprises chinoises qui investissent à l’étranger reçoivent un soutien financier important de la part du gouvernement chinois, qui considère l’Afrique et l’agriculture comme un élément important de la stratégie «Go Global» de la Chine

© Alamy

par

Faute de parvenir à convaincre les institutions financières classiques, des entreprises agricoles se tournent vers le financement communautaire. Spore en décrypte le fonctionnement à travers le témoignage d’une plateforme de crowdfunding et d’une association à but non lucratif.

par

Pour les fournisseurs de services financiers, un meilleur accès des femmes des régions rurales au financement représente une opportunité commerciale, à condition qu'ils adaptent leurs produits et surmontent les obstacles sociaux et logistiques.

par

En développant des mesures incitatives, des formations et une assistance technique, un projet de financement de l'agriculture ghanéenne (FinGAP) a changé la façon dont les institutions financières et les prestataires de services de conseil aux entreprises travaillent avec le monde agricole.

par

Ces “investisseurs providentiels” comblent un manque en fournissant du capital et un mentorat à des entreprises qui peinent à obtenir des financements par les canaux traditionnels. Avec ces financements alternatifs, nombre d’agripreneurs africains démarrent leur activité et augmentent leur rentabilité.

par

La difficulté d’emprunter, pour de nombreux petits agriculteurs ne disposant ni de garanties ni d’antécédents de crédit, a fait apparaître de nouveaux systèmes pilotes d’évaluation du crédit pour aider les banques à apprécier les risques que présentent réellement les emprunteurs et tirer parti de ce secteur potentiellement lucratif.

par

En Afrique, les fonds d’appui aux d’entreprises offrent des subventions aux entreprises agroalimentaires qui ont le potentiel d’évoluer et d’avoir un impact sur les populations rurales. En atténuant les risques du marché, les fonds d’appui stimulent le développement d’entreprises durables propices aux investissements.

par

Bamboo Finance et Louis Dreyfus Commodities lancent un fonds d’investissement de 46 millions €, NISABA, pour soutenir l’agriculture en Afrique subsaharienne. Le fonds soutiendra les PME en améliorant l’accès aux données et aux formations, et en reliant producteurs et consommateurs finaux.