Dossiers

  1. Emploi rural

    Lors de la conférence de haut niveau pour un monde sans faim “One World - No Hunger”, qui s'est tenue à Berlin les 27 et 28 avril 2017, les représentants du G20 ont souligné l'importance de créer de meilleures perspectives pour les jeunes en milieu rural.

  2. Mécanisation agricole

    La mécanisation est essentielle pour augmenter la productivité agricole en Afrique. Bien que les machines agricoles s’avèrent coûteuses à l’achat comme en termes d’entretien, de nouvelles initiatives permettent aux agriculteurs d’accéder, grâce à des stratégies innovantes, à des équipements stimulant la production.

  3. Produire plus avec moins

    Produire plus avec moins d’eau, et faire en sorte que sa répartitition soit équitable tout en respectant l’environnement... Un défi de taille pour les pays ACP.

  4. Des bouleversements à venir

    La croissance démographique et une demande de plus en plus importante en protéines avec l’élévation du niveau de vie des populations des pays du Sud imposent de développer la production animale.

  5. Une clientèle de proximité

    Les accords de commerce régionaux constituent une première étape pour relier les marchés agricoles - une simple première étape. L’approche régionale, qui n’est pas uniquement une alternative facile au commerce international, repose sur la réussite des agro-entreprises et sur le bon fonctionnement des infrastructures.

  6. La révolution est en marche

    Dans de nombreuses économies africaines se classant parmi les plus dynamiques du monde, les consommateurs urbains de la classe moyenne ne cessent de changer la physionomie du marché des aliments en Afrique. Ce marché plus sophistiqué et en évolution constante ouvre la voie à de nouveaux défis et opportunités.

  7. Données ouvertes et big data

    Disposer de données fiables permet aux gouvernements d’élaborer et évaluer des politiques plus efficaces et aux acteurs de prendre de meilleures décisions. Les statistiques agricoles ont fait l’objet d’un certain désamour jusqu’au milieu des années 2000. Depuis, on observe un réinvestissement qui s’inscrit dans un monde où les données sont démultipliées.

  8. Indispensable fourrage

    Dans les 20 ans à venir, la demande en viande et lait dans les pays émergents va doubler. Ceci ouvre d’importantes perspectives pour les éleveurs. La disponibilité en fourrages et aliments pour le bétail de qualité – ainsi que l’accessibilité à ces produits – reste toutefois une contrainte majeure.

  9. Des femmes écoutées et décisionnaires

    Plus de 50 % de la population active féminine des régions en développement travaille dans le secteur agricole, mais les disparités entre hommes et femmes perdurent. Intégrer la notion de genre dans les politiques est essentiel pour produire plus et mieux tout en autonomisant les femmes.

  10. Combler l’écart entre agriculteurs et financiers

    Le financement des chaînes de valeur agricoles constitue un défi majeur dans les pays ACP. Pour favoriser l’accès des petits exploitants au crédit et limiter les risques financiers, le CTA a co-organisé en juillet 2014 à Nairobi une conférence internationale (Fin4Ag) avec plus de 750 participants.

  11. La révolution numérique

    Dopée par les progrès des TIC, une révolution numérique opère une véritable renaissance des systèmes de chaînes de valeur agricoles dans les pays en développement. Cette évolution remarquable s’est inscrite au cœur des débats qui ont animé la Conférence ICT4Ag, organisée par le CTA et le ministère rwandais de l’Agriculture et des Ressources animales à Kigali en novembre 2013.