Leading image

Le bananier plantain, un potentiel à mieux valoriser

Les bananes à cuire et plantain sont des productions cruciales dans les pays des zones tropicales humides. La production mondiale est estimée à près de 30,5 millions de tonnes et a peu varié ces quinze dernières années. Très énergétiques (110 à 120 calories/100 g), riches en éléments minéraux et en vitamines, elles répondent bien aux enjeux de sécurité alimentaire et, dans les régions forestières tropicales, la consommation peut aller jusqu’à 200 kg/habitants/an. Dans les zones rurales, le plantain occupe, comme plante, entre la première et la quatrième place en termes d’importance alimentaire. Conduite le plus souvent en agriculture familiale dans des exploitations de moins de 5 hectares, la production est à plus de 85 % autoconsommée ou vendue localement sous des présentations très variées mais sans qu’il existe beaucoup de produits transformés. Toutefois, des filières se construisent sous l’impulsion d’entrepreneurs qui investissent dans la production pour l’export vers l’UE et les États-Unis et dans des filières de transformation en farine. Cet ouvrage de la collection “Agricultures tropicales en poche” se consacre plus particulièrement aux recherches et aux productions d’Afrique subsaharienne. Il traite des connaissances, des innovations et des contraintes de la culture et de la transformation de façon synthétique et pratique, à destination des producteurs, techniciens, conseillers agricoles et, plus largement, des acteurs des filières agroalimentaires. Organisé en 10 chapitres, il aborde successivement l’importance des bananiers et des plantains, la filière (du marché aux usages alimentaires), la plante et son milieu, les innovations dans les systèmes de culture et de production, les techniques de multiplication du matériel végétal, la lutte contre les parasites du système racinaire et de la souche, la lutte contre les maladies des feuilles et des fruits, la création et la gestion technique d’une bananeraie, la gestion de la fertilité du sol et de la nutrition du bananier plantain ainsi que les usages et les calculs des coûts de production pour innover. Contrairement aux bananes dessert, cette culture vivrière n’a pas fait l’objet de beaucoup de travaux de recherche ni d’expérimentations, et elle est globalement peu encadrée techniquement. D’où l’intérêt de disposer de l’expérience approfondie de deux auteurs principaux avec leur diagnostic de terrain auprès des agriculteurs familiaux, dans une optique d’intensification agroécologique des systèmes de production. Le bananier plantain est en effet le plus souvent intégré dans des systèmes complexes pluri-espèces faisant appel à la main-d’œuvre familiale, et non en monoculture intensive.

Le bananier plantain. Enjeux socio-économiques et techniques
Par M. Kwa et L. Temple (coord.)
Coédition Quæ, CTA et Presses agronomiques de Gembloux, 2019, 184 p.
ISBN : 978-2-7592-2679-5
18 €
https://www.quae.com/

In this issue

Interview

"Youth should be part of the conversation about rural development"

by

Assistant vice-president of the strategy and knowledge department of the International Fund for Agricultural Development (IFAD), Paul Winters, highlights the factors that need to be in place for rural youth to prosper.

Publications
Analysis

by

Tech firms, brokers and insurers are working to make index-based insurance profitable and sustainable without subsidies, by cutting costs, sharing data and improving efficiency.

Analysis

by

Pour qu’un projet d’aide au développement ait un impact positif, y compris dans le secteur de l’agriculture ou de l’agribusiness, certaines conditions doivent être remplies.

Analysis

by

Three new reports focus on food systems and production in Africa to achieve food security and end malnutrition and poverty. Digital technologies, better policies and new farming approaches are all highlighted as means to achieve these aims.

News

by

To help the growing number of Malawians effected by droughts, floods and emerging pests and diseases, a climate-resilience project is scaling out tailored weather technologies and advisory services to smallholders.

News

by

Maïmouna Sidibe Coulibaly explains how her company Faso Kaba, which means ‘corn country’ in Bambara, Mali, became one of the leading suppliers of improved seeds adapted to the Sahelian climate.