WHYFARM : Les plus jeunes pour la sécurité alimentaire

WHYFARM utilise une approche ludo-éducative pour inciter les plus jeunes à s’impliquer dans le secteur de l’agriculture et contribuer à relever le défi de la crise alimentaire mondiale. Cette organisation à vocation non lucrative utilise des activités pratiques pour faire découvrir aux enfants d’Afrique et des Caraïbes la nutrition et l’agriculture durable.

Agriman transforme la perception de l'agriculture des plus jeunes. © Luke Smith

Un jeune agripreneur de Trinité-et-Tobago a conçu une approche innovante en matière d’implication et d’éducation des jeunes d’âge scolaire, qui met l’accent sur l’importance de l’agriculture pour la sécurité alimentaire et la nutrition. Alpha Sennon, fondateur de WHYFARM, envisage de faire de ces enfants les exploitants de demain qui nourriront les populations. Comment ? En faisant de l’agriculture une “agricoolture” à l’aide de son super-héros, Agriman. Cette société sans but lucratif originaire des Caraïbes, où la moyenne d’âge des agriculteurs est de 55 ans, envisage de relever le défi de l’alimentation pour tous en 2050. Alpha Sennon est parfaitement conscient du fait qu’“il ne s’agit pas seulement de produire des aliments aujourd’hui, il faut assurer la durabilité du secteur pour les générations futures”. Pour cette raison,  WHYFARM a fait le choix de divertir les plus jeunes tout en les éduquant afin de transformer leur vision de l’agriculture et d’influencer leurs décisions en vue d’améliorer la nutrition.

AgriVenture – des camps d’aventures agricoles – est une autre initiative de WHYFARM. WHYFARM Haïti a reçu une subvention de l’organisation américaine The Pollination Project pour l’aider à financer ces camps d’une durée de deux mois pour 30 jeunes. Les enfants apprennent à aménager et cultiver leur propre potager, et, grâce à des activités ludiques et pratiques, ils découvrent les pratiques agricoles durables, comme le compostage et la préservation des ressources en eau. En suscitant l’intérêt des participants pour le développement agricole, ces camps leur donnent les moyens de contribuer à la sécurité alimentaire au sein de leur communauté.

À Trinité-et-Tobago, Agriman s’est ainsi rendu dans des écoles avec l’équipe de WHYFARM. Celui-ci a travaillé avec les enfants, leur a montré par exemple comment planter facilement leurs propres arbres fruitiers grâce à la boîte SelGri (self-growing) de WHYFARM. Les séances donnent des idées aux jeunes en leur montrant des nouvelles technologies utilisées dans le secteur agricole. Après la visite d’Agriman à l’école pour filles de Arima, à Trinité-et-Tobago, Alpha Sennon a constaté que “les enfants étaient vraiment enthousiastes et voyaient l’agriculture d’un autre œil”.

Des projets axés sur le développement des compétences agricoles et des connaissances nutritionnelles des plus jeunes, à l’aide de moyens ludo-éducatifs, sont également mis en œuvre actuellement par les équipes de WHYFARM au Rwanda et en Zambie.

Pour en savoir plus : http://whyfarmit.com

Stephanie Lynch

Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) est une institution internationale conjointe des Etats du Groupe ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et de l’Union européenne (UE). Le CTA opère dans le cadre de l’Accord de Cotonou et est financé par l’UE.