Spore exclusif
Akinwumi Adesina

“L’agriculture est au cœur de la création de richesse”

Président de la Banque africaine de développement (BAD) et ancien ministre nigérian de l’Agriculture, le Dr Akinwumi Adesina évoque le rôle majeur de l’industrialisation de l’agriculture pour faire des zones rurales africaines pauvres des zones de prospérité économique

Interview

Jean-Louis Chaléard: quand le vivrier devient culture commerciale

En Afrique, l’accélération de l'urbanisation, notamment des villes secondaires, constitue un nouveau marché important pour l'agriculture locale, permettant l'essor du “vivrier marchand”, constate Jean-Louis Chaléard, professeur émérite à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, qui a codirigé le récent ouvrage Villes et campagnes en relations.

Opinion

Brian Harding

Spécialiste du changement climatique, SNV organisation néerlandaise d'aide au développement

Un avenir radieux pour les agriculteurs qui adoptent une approche climato-intelligente

Ishmael Sunga

PDG de la Southern African Confederation of Agricultural Unions (SACAU)

Une agriculture de rupture pour des lendemains qui chantent

Sabdiyo Dido

Conseiller technique sénior Chaînes de valeur & agribusiness au CTA

Agriculteurs de demain : répondre à l’évolution des besoins des consommateurs

Si vous souhaitez contribuer au débat ou suggérer un nouveau thème à aborder dans ce blog, merci de bien vouloir suivre les instructions.

Contribuer / suggérer

A votre avis ?

À votre avis, qu’est-ce qui jouera le rôle le plus important pour l’agriculture du futur ?

Envoyer Résultats du sondage

Le magazine

Derniers numéros

n°186

Big data et assurance climatique

Moins de risques, plus de revenus

n°185

Argent mobile

L'agrofinance numérique inclusive en plein boom

n°184

Coopératives nouvelle génération

Une approche plus commerciale

Hors-séries

2015

Changement Climatique

L'agriculture à la croisée des chemins

.pdf .html

Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) est une institution internationale conjointe des Etats du Groupe ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et de l’Union européenne (UE). Le CTA opère dans le cadre de l’Accord de Cotonou et est financé par l’UE.